Informations Covid-19

Voyage Ek Balam

Ek Balam a été découvert par les archéologues dès le 19e siècle, mais les fouilles et la cartographie du site n’ont commencé que dans les années quatre-vingt-dix. En termes clairs, Ek Balam est donc le plus récent site maya qui a été mis à jour au Mexique. Malgré cela, cette ancienne ville située sur la péninsule du Yucatán est accessible aux touristes. Ces magnifiques ruines se sont rendues célèbre pour les panneaux de stuc superbement conservés dans le Templo de los Frisos. Sur le sommet de ce temple se trouvent un immense masque et des frises sur lesquels sont sculptés des personnages qui ressemblent à des anges en raison de leurs ailes, mais qui sont probablement des nobles dans leurs plus beaux costumes de cérémonie. En bref, si vous êtes friand de visiter un endroit où le mystère d’une civilisation aujourd’hui disparut plane encore, Ek Balam n’attend que vous.

Découvrez nos suggestions de voyage au Mexique


Comment se rendre a Ek Balam au mexique depuis Valladolid ?

La ville d’Ek Balam qui signifie « Jaguar Noir » dans la langue maya a été occupée pendant plus d’un millier d’années, d’abord de la période précolombienne jusqu’à l’apogée et le déclin de la civilisation maya. Cette gigantesque cité a connu son faste et sa plus forte densité entre 700 et 1000 apr. J.-C. À noter que son architecture est quelque peu différente des sites qui se trouvent à proximité, bien qu’ils aient surement été occupés pendant la même période.

Le site archéologique maya d’Ek Balam se trouve à environ 25 kilomètres de la ville de Valladolid, toujours la péninsule du Yucatán. La question qui se pose est maintenant : comment se rendre à Ek Balam depuis Valladolid ? Malheureusement, aucune ligne de bus n’a encore été instaurée pour assurer le transport des visiteurs entre les deux endroits. Ainsi, vous devez prendre ce que les locaux appellent les taxis collectivo qui se trouvent dans le centre de la ville. Comme cette dernière est minuscule, vous pourrez vous y rendre à pied depuis votre auberge. Le trajet vers la ruine maya dure une trentaine de minutes et vous coûtera 150 pesos. Pour le retour, vous pouvez partager un taxi collectivo avec d’autres voyageurs pour 50 pesos par voyageurs.

Si vous louez une voiture, depuis Valladolid, vous devez prendre la route n° 295 vers Rio Lagartos, et 8 km après Temozon, vous devrez prendre la route à droite vers Ek Balam. Le parking est gratuit à l’entrée du site.

Du lundi au dimanche, les horaire d’ouverture et de la fermeture du site sont fixés à 8 h à 17 h. Les dernières admissions se font à 16 h 30. Depuis 2019, le prix du ticket est fixé 413 pesos par personne pour 45 minutes de visite. Il faut ajouter une trentaine de pesos si vous désirez étendre votre périple jusqu’au cenote Xcanche.

Choisir entre les sites de Chichen itza, Uxmal, coba ou Ek balam ?

La péninsule du Yucatán est l’endroit le plus touristique du Mexique pour la simple raison que cette région recouverte d’une végétation dense est celle des Mayas et des jaguars. Tous les sites qui se trouvent dans cette péninsule sont authentiques et méritent d’être visités, c’est l’une des raisons qui conduisent bon nombre de touristes à se poser la question suivante : choisir entre Chichen itza, Uxmal, Cobá ou Ek Balam ? Ces 4 vestiges ne sont pas si éloignés les uns des autres, aussi, il est tout à fait possible de visiter à tour de rôle.

Il tient cependant d’insister sur le fait que Ek Balam est le site maya le moins connu d’entre les quatre, donc il n’accueille encore que très peu de touristes ce qui est une bonne chose. En choisissant Ek Balam, vous n’aurez pas à subir les longues files d’attente pour l’achat d’un billet et mieux encore, vous ne croiserez pas des visiteurs à chaque recoin du site. Par ailleurs, Ek Balam est l’un des rares vestiges dont l’accès est conseillé à ceux qui auront le courage de monter puis de redescendre les marches qui mènent vers une acropole. Facile dites-vous ? En apparence oui. Mais ces escaliers ne sont pas protégés avec des rambardes, donc il faudra avoir le cœur bien accroché. Bonne nouvelle quand même, ces marches sont plates et la déclivité est constante ce qui rend la descente nettement moins terrifiante que pour le site de Cobá. Si vous avez du vertige, il faut s’y prendre tout doucement.

Si votre planning de voyage vous le permet, n’oubliez surtout pas de vous rendre à Chichén Itzá qui est le must en matière de ruine maya. Cet immense site vous réservera des surprises qui vous donneront chaud et froid dans le dos.

manger a Ek Balam ?

Au premier abord, El Balam semble être un immense site maya perdu dans une jungle défrichée au milieu de nulle part et avec rien autour, mais il n’est pas que cela. Depuis quelques années de nombreux restaurants ont été créés aux alentours du site et dont les plus réputés sont le Xtabay, le Xcatiik, le Carnes Concepcion, le Restaurante Don Juanito, l’El Negrito Ahumado et l’El Hosco. Si vous désirez savoir où manger à Ek Balam, vous n’aurez que l’embarras du choix. Il en sera de même pour les spécialités culinaires. Ces restaurants se spécialisent tous dans la cuisine locale, mais voyez votre séjour à Ek Balam comme un moyen de déguster aux préparations à base de chaya qui est une plante endémique dont le goût est proche de celui de l’épinard. Pour ce qui est des boissons, les mêmes établissements proposent de l’eau de tamarin, de l’eau de fleur d’hibiscus et d’une boisson à base de maïs de pozole.

t

150

créateurs de voyages

r

21957

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

144916

voyageurs nous ont fait confiance

Haut